Le Roi Soleil Around the World

Le Roi Soleil: For the fans around the world / Pour les fans de tout le monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A beautiful interview with Emmanuel...

Aller en bas 
AuteurMessage
Madalena

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 34
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: A beautiful interview with Emmanuel...   Mer 2 Mai - 16:42

© PIRARD Le Roi Soleil passait une dernière fois en Belgique ce week-end. L'heure du bilan a sonné

BRUXELLES Quand on l'a rencontré, ce week-end, le charmant Emmanuel Moire venait de quitter son costume du Roi Soleil pour deux petites heures, entre le spectacle de l'après-midi et celui de la soirée. Il n'en restait pas moins concentré. Très vite, on évoqua le fou rire qu'il venait d'avoir sur scène. Difficile de rebondir dans un spectacle de ce genre... "Ça fait partie des aléas du direct. Il y a des moments où on est plus détendu que d'autres. Aujour- d'hui, j'étais assez cool. Christophe m'a fait rire. Il a rajouté un truc, une impro totale, parce que Gad Elmaleh était dans la salle. Je ne m'y attendais pas du tout. J'ai essayé de me retenir mais... ça arrive des fois mais c'est juste deux secondes. Là, toute la scène avec Anne-Laure, c'était dur. Mais ce n'est pas dérangeant. C'est du spectacle vivant."

Le Roi Soleil s'arrêtera au mois de juillet. Vous vous rendez compte que l'aventure touche à sa fin ?

"Je ne m'en rendrai compte que quand ça sera vraiment fini. On est tellement dans le travail qu'on n'a pas le temps de prendre du recul et d'être conscient des choses, de tout ce que ça nous a apporté. Je m'en rendrai vraiment compte quand ça sera terminé. Ça risque d'être une phase particulière. Ça va faire bizarre."

Vous allez prendre des vacances ?

"Oui. Avant de partir en tournée pour défendre mon album solo, je vais prendre une vraie pause. Je n'en ai pas eu depuis trois ans. J'en ai besoin pour me ressourcer, faire un peu autre chose. Faire ce métier et le faire bien, ça comprend des phases où tu arrêtes un peu. Et encore, ce n'est rien, deux petits mois. En sachant qu'il y aura une phase de constitution de mon spectacle, avec de la promo... Je vais vraiment arrêter un peu. J'en ai vraiment envie."

Il y a des choses qui vous manquent ?

"Oui. J'ai été obligé de m'arrêter 15 jours, là, parce que j'ai eu des soucis de voix. Il n'y avait plus rien. Je viens de revenir, là. Quand je me suis arrêté, j'ai eu le temps de cogiter et j'ai pris conscience des trois années qui viennent de s'écouler, de ce qui me manquait, de ce qui ne va pas... À côté du Roi Soleil, je n'ai pas construit grand-chose. Ma vie professionnelle est très bien mais pour le reste... Il va falloir rééquilibrer tout ça : mes amis, ma famille, ma vie perso... Il va falloir donner de l'importance à ça. Parce qu'en tant qu'artiste, quand tu défends des émotions, que tu en parles, si tu ne les vis plus, ça ne va pas."

Votre album solo est sorti. Comment vivez-vous son accueil ?

"C'est une autre aventure. Tu repars de zéro. On a été chanceux avec le Roi Soleil : ça a fonctionné tout de suite. Exister à côté et derrière ça, ça va prendre du temps. L'album fait bien son travail : c'est une belle transition. La scène va aussi contribuer à donner vie à l'album. C'est un gros point d'interrogation. Ce métier, ce n'est jamais acquis : ces phases de questionnements, de doutes, sont assez constructives."

Ça va être facile de sortir de votre personnage ?

"Non. Il va continuer à me coller à la peau. Ce n'est pas que je me prends pour un roi... C'est que ce personnage m'a beaucoup apporté en tant qu'être humain, à me construire, à prendre confiance. Ça va être difficile. Même sur scène. Je n'aurai pas besoin de bien lever la tête, je pourrai être moi-même. Il va falloir du temps pour en sortir, comme il m'en a fallu pour entrer dedans."

On raconte beaucoup que, depuis qu'il a sorti son album solo, vous ne vous entendez plus avec Christophe Maé...

"Non. Il n'y a aucun souci. Avec toute la troupe, d'ailleurs. Même après trois ans, on n'est pas en train de se taper dessus. C'est la grande fierté de Dove Attia. Il avait vécu des choses difficiles apparemment avec Autant en emporte le vent où c'était la guerre au bout de deux ans. Avec Christophe, tout va bien. On est aux antipodes, on ne se ressemble pas du tout, on ne joue pas du tout dans la même cour."

Le Roi Soleil va continuer à vivre sans vous ?

"Je ne sais pas. Ils parlaient de tournée à l'étranger, en Asie. En tout cas, ça se fera sans moi."

Et ce n'est pas bizarre d'imaginer quelqu'un d'autre dans votre rôle ?

"Tant que je ne le vois pas, ça va (il rigole). Si, ça fera bizarre; ce rôle, je l'ai créé, c'est le mien. Ça ne sera pas facile de s'en détacher. Mais il faut savoir s'arrêter au bon moment."


Sun kiss sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A beautiful interview with Emmanuel...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Interview du 1er Avril de Manuel Valls
» Beautiful agony
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Interview Jervis Johnson
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Roi Soleil Around the World :: MÉDIA :: PRESS-
Sauter vers: